La rédaction du Cahier des charges

Le cahier des charges est un document indispensable à la réalisation de tout projet EDI/EAI ou de Traçabilité. Sa vocation est double :

  • Permettre à tous les acteurs internes de formaliser de manière consensuelle leurs besoins
  • Constituer un document de référence vis-à-vis des acteurs externes (prestataires et partenaires d'échanges).

La réalisation du cahier des charges EDI s'appuie sur la prise en compte de l'existant et, compte-tenu des besoins exprimés, permet de concevoir une solution cible en matière de :

  • Les flux d'échanges (nature, contenu, format, fréquence, traitements associés, protocole technique et volume)
  • Les protocoles à utiliser entre l’entreprise et ses différents types de partenaires d'échange
  • Les liens avec le Système d'Information (ERP ou autres systèmes en place)
  • Les processus opérationnels à adapter ou à redéfinir
  • Les contraintes à respecter (techniques, organisationnelles, humaines, budgétaires, de mise en œuvre, etc.).

Pour une solution de Traçabilité, le cahier des charges englobera les aspects suivants :

  • Les Objets à tracer, qu'il s'agisse d'éléments individuels (véhicule, machine, dossier, etc.) ou de lots de produits. Dans ce cas, PREDELL vous assiste dans la définition des lots (graphes de dispersion) afin d'obtenir un compromis entre une approche trop large risquant d'entraîner des coûts opérationnels importants en cas de retrait et un ciblage trop fin correspondant à des coûts d'exploitation élevés
  • Les Identifiants de ces objets (type de codification à employer, si possible en s'appuyant sur les standards sectoriels)
  • Le « Marquage », à savoir l’association physique entre identifiants et objets par un moyen technologique adapté (codes à barres, codes Datamatrix, RFID, etc.).
  • L'EDI : types de messages (déclaration de mouvements, transferts, fusions, éclatement de lots, messages commerciaux portant des données représentatives de la problématique de traçabilité, etc.) et standards à retenir (EDIFACT, XML EDIFACT, X11, etc.)
  • Les Processus opérationnels à adapter ou à redéfinir
  • L'Enregistrement des données de Traçabilité dans les systèmes de l’entreprise ou dans des systèmes tiers mutualisés (les portails AGRI-CONNECT de PREDELL par exemple
  • La Restitution des données de traçabilité (consultations informations relatives aux objets et aux évènements, requêtes de traçabilité montante et de traçabilité descendante, etc.).

Je souhaite être rappelé

Par ici >>